Discographie

Dans les années ’70, la musique de Jérôme Langlois et de son groupe MANEIGE, suscite au Québec un véritable engouement. Depuis plus de 40 ans, il ne cesse de composer et de parfaire son style, en un flot constant d’inspiration !

2012 ‘Pièces pour piano et La Luna Suite’

Sur ce CD découvz de nouvelles pièces pour piano, comprenant des thèmes composés pour différentes productions cinématographiques, et  «La Luna Suite »  avec la participation de dix musiciens.

Commandez ’Pièces pour piano et La Luna Suite’

 


2007: Album double- Jérôme Langlois Live au FMPM 2006
+ Thèmes (piano solo)

Cliquer l’image pour +

“…indeed his band is something that most Maneige fans would consider calling Maneige…” -SeanTrane Progarchives, 2007-11-6

“Classical music for the 21st Century.”
John Kelman, www.AllAboutJazz.com

“Ah!, mais c’est vraiment de la belle musique…ça m’a fait penser  à Gershwin, Debussy,  Ravel,  Saint-Saens… Ce n’est pas par hasard que j’ai mis Jérôme Langlois entre Jean-Sébastien Bach et Antonio Vivaldi: je pense qu’il a lui aussi un message à transmettre de calme, de beauté, de sérénité” - Patrick Schupp

1. Jérôme Langlois – Live au FMPM 2006


2. CDpianosolo “Thèmes ” (Disponible individuellement)

Commandez ‘Album Double – Jérôme Langlois Live au FMPM 2006 + Thèmes’


2005: MOLIGNAK

Cliquer l’image pour +

À l’émission Fréquence Libre, après l’écoute de la pièce “Arrivée”,

Monique Giroux s’exclame : “Mais c’est très très accessible, très agréable, effectivement!”
- Chronique du disque de Claude Rajotte, le mercredi 30 novembre 2005

“…The disc is comprised of 18 exquisite little jewels hand-crafted by a master.” - Yves Dubé, www.SeaOfTranquility.org, November 19th 2005

“…and clearly this album… is one of the most exciting releases of the new millennium. The way Langlois’ music flows out so effortlessly is simply more than amazing, it is unique. -Sean Trane ,  Special Collaborator, Prog-Folk Specialist

Commandez ‘Molignak’


2002: SYLVA BOREALIS, Musiques de Jérôme Langlois pour films de Jean-Louis Frund.

Cliquer l’image pour +

“La nature dans tout ce qu’elle a de poétique et de force évocatrice a toujours été la source d’inspiration la plus puissante chez Jérôme Langlois. Il ne pouvait donc y avoir de plus belle combinaison que les films du Cinéaste animalier Jean-Louis Frund et sa musique.” -Jean Bianchi


Commandez ‘Sylva Borealis’


1995: MISÉRICORDE, bande sonore de la série télévisuelle

Cliquer l’image pour +

“Une musique envoûtante”- Ghislaine Rheault, le Soleil, 1995

“…vous avez certainement remarqué la qualité de la musique qui soulignait les états d’âme des personnages créés par Fabienne Larouche et Réjean Tremblay.”- Patrice Bilodeau, Le Magazine Le Lundi, 28 janvier 1995


1993: WESTERLIES, JEROMY

Cliquer l’image pour +

“Here’s a real gem, filled to the brim with treasures. Like Richard Stoltzman‘s classic Begin Sweet World, Westerlies uses the serpentine clarity of the clarinet to weave its enchanting magic.” – Lloyd Barde, Review- Backroads Music/Heartbeats, 1993


Commandez ‘Jeromy’


1993: MIRÉDO- CELESTIAL CLASSICAL NEW AGE.

Cliquer l’image pour +

Laissez-vous bercer par ces magnifiques musiques dans lesquelles Jérôme Langlois réussit à intégrer la rigueur de la fugue classique à la sérénité d’une musique d’inspiration  New Age. De superbes interprétations à la voix, au piano, et au violon, agrémentent le tout.


Commandez ‘Mirédo’


1984: THÈMES, disque piano solo enregistré à la salle Pollack de l’Université Mcgill

Cliquer l’image pour +

“Ah!, mais c’est vraiment de la belle musique…Ce n’est pas par hasard que j’ai mis Jérôme Langlois entre Jean-Sébastien Bach et Antonio Vivaldi: je pense qu’il a lui aussi un message à transmettre de calme, de beauté, de sérénité ainsi que vous allez pouvoir en juger.” – Patrick Schupp commentait  en ces termes le disque Thèmes de Jérôme Langlois à l’émission Carnet de Musique, à Radio-Centre-Ville , 25 avril 1985


Commandez ‘Thèmes’


À partir de 2005 Stephan Takacsy (www.progquebec.com) ré-édite en CDs de collection presque tous les vinyles de Maneige, incluant des albums complets d’enregistrements inédits!  Il lance aussi 2CDs de la musique de LastingWeep, groupe précurseur de Maneige, musique qui n’avait jamais été endisquée.

1976: LE SPECTACLE DE L’ALBATROS
Plus de 30 ans après,  Progquébec lance cet enregistrement inédit, de grande qualité, pour lequel Jérôme Langlois a réuni LastingWeep, Maneige, Raôul Duguay, plus de 17 musiciens sous le chapiteau d’un immense cerf-volant!

Cliquer l’image pour +

“…un chef d’oeuvre qui rivalise avec L’Heptade d’Harmoniumces deux DC présentent près de deux heures et demie de musique d’un des plus grands trésors perdus de l’histoire de la musique progressive au Québec.” – La Filière Progressive


  • play
  • stop
  • La chanson de l'oiseau des îles

Commandez ‘Le Spectacle de l’Albatros’


1969-1971: Lasting Weep

Cliquer l’image pour +

“…I couldn’t believe it. Music with such supple ferocity was actually being created by a Canadian band. And one from Montreal at that. Their style at the time was like the jazz rock of Jethro Tull, and they were every bit as tight. Suddenly, the coffee didn’t seem so bitter any more, and the unplastered brick walls seemed to radiate a warmth and homeliness. Even the crates we were sitting on started to feel like armchairs. What utterly infectious and hypnotic music that was…”Gary Tannyan, du Star-Phoenix de Saskatoon


Commandez ‘Lasting Weep’


Stephan Takascy se démène pour récupérer de Capitol Records EMI les bandes maîtresses des deux premiers microsillons de Maneige. Capitol les a perdus, les retrouve, les reperd…. Pour freiner les pirates d’Europe et d’Asie qui publient ces vinylles sur CD, Stephan Takascy décide de lancer des enregistrements inédits de cette première époque de Maneige.

2005: Maneige Live à l’Évêché 1975

Cliquer l’image pour +

« Maneige se découvre sans cesse de nouveaux motifs et crée des « moods » qui s’enchaînent ou se téléscopent en provoquant de belles apparitions, Gershwin, Debussy, Pink Floyd, Ravel, McLaughlin, toutes sortes de mondes, de styles et de genres musicaux qui s’accouplent avec un immense plaisir et dans une profonde harmonie…….Maneige est une force. Une création véritable. » – Georges-Hébert Germain, La Presse,  jeudi 20 novembre 1975

Commandez ‘Maneige Live à l’Évêché 1975′


2005: les Porches Live

Cliquer l’image pour +

“Début véritable de la musique pop québecoise avec « Maneige »” – Pierre Francoeur, Sherbrooke 25 janvier 1975




Commandez ‘Les Porches Live’


Finalement, M. Takacsy réussit à récupérer de Capitol les “Masters” des deux premiers microsillons de Maneige et à les rendre disponibles sur  CD:

1975:LES PORCHES- deuxième microsillon du groupe MANEIGE

Cliquer l’image pour +

« Au-delà des limites du visuel se situe la musique, mystérieuse et séduisante : mais quand celle-ci se propose de jouer avec les images, elle devient fantaisie et magie, et tout en trébuchant atteint son but : celui d’explorer une autre facette de sa dimension. » – Georges-Hébert Germain, Maneige : la musique, c’est un monde en soi, La Presse, Variétés, jeudi 20 novembre 1975

Commandez ‘Les Porches’


1974: MANEIGE: le 1er microsillon éponyme du groupe MANEIGE

Cliquer l’image pour +

« Maneige ajoute une nouvelle dimension à la musique rock qu’il faudra désormais décrire comme le rock progressif » – Donald Langis, Maneige : Le rafiot, L’Évangeline, vendredi le 13 juin 1975



Commandez ‘Maneige’


En 1998 Jérôme Langlois lance avec FonoVox un CD d’enregistrements inédits constitué uniquement de ses compositions. C’est sur cet album que pour la 1ère fois l’on retrouve la plus longue composition de l’histoire de Maneige, “La Balloune”.

1974: MANEIGE Live Montreal 1974/1975

Cliquer l’image pour +

“La recherche d’originalité musicale dans une écriture rigoureuse pousse certains critiques à qualifier d’intellectuelle la musique de Maneige. À compter du troisième album, le groupe opte donc pour des pièces plus courtes et « accessibles ». Ce changement d’orientation pousse Jérôme Langlois à quitter la formation qui enregistrera cinq autres microsillons jusqu’en 1983. Le départ de celui-ci marque la fin de cette première période de Maneige qui avait vu la critique acclamer à l’unanimité l’ingéniosité et l’originalité de ces longues compositions…” – Michel de Guise, 1998


Comments are closed.